Tranlate this page

Le Social Business selon le Pr Yunus

Le réseau de social businesses que danone.communities soutient est directement inspiré de l’action du professeur Muhammad Yunus, Prix Nobel de la Paix 2006. Créateur de la première banque de micro-crédit capable d’agir à grande échelle et de soutenir près de 2,5 millions de personnes pauvres, Muhammad Yunus a très clairement défini ce qu’est le social business et en quoi il se distingue d’une entreprise classique :

  • son activité répond à une cause sociale
  • son activité doit être économiquement rentable pour être durable. Elle doit réussir à couvrir tous ces coûts et ne pas générer de pertes (« non-loss company »)
  • son développement doit permettre aux investisseurs de récupérer leur capital initial et, si possible, dégager des bénéfices. Mais ces bénéfices ne leur sont pas destinés, ils sont réinvestis dans l’activité, afin d’avoir un plus grand impact social. Les actionnaires ne perçoivent donc pas, dans cette logique, de dividende (« no dividend company »).

Muhammad Yunus

« Le Social business est mu par une « cause » plutôt que par le profit. Mais ce n’est pas de la charité : les actionnaires sont en droit de récupérer leur investissements et l’entreprise de social business doit au moins couvrir ses frais et même plus, cela, en restant concentrée sur la création de produits ou services qui apportent un mieux-être social pour les plus démunis. Dans la philanthropie, le dollar (ou l’euro NDLR) n’a qu’une vie, vous ne pouvez « donner » qu’une fois. Avec le social business, le dollar investi n’a pas de fin de vie, il se recycle dans le circuit économique ; vous créez une entreprise dans laquelle vous mettez votre créativité, vos innovations et vous pérennisez votre action.
Il y une place et un temps pour la philanthropie. Quand Katrina a frappé, vous ne répondez bien sûr pas au problème via le social business ; la réponse immédiate est la philanthropie, la charité, et vous sauvez des vies. Mais après une fois l’urgence passée, il est plus intéressant et efficace de créer une entreprise de social business. Cela dit, le social business ne peut pas être la « cup of tea » de tout le monde. Certains seront toujours motivés par la charité, d’autres par le profit. Avec le social business j’ajoute une nouvelle possibilité d’action pour les gens.
»

 

Extrait d’une interview du Professeur Yunus avec la journaliste Emily Parker du Wall Street Journal (1er mars 2008). Retrouvez l’article complet ici (anglais)

 

Pour aller plus loin, quelques articles Wikipedia :
Sur Muhammad Yunus : http://fr.wikipedia.org/wiki/Muhammad_Yunus
Sur la Fondation Grameen : http://www.grameenfoundation.org/
Sur le microcrédit : http://fr.wikipedia.org/wiki/Microcr%C3%A9dit
Sur l’entrepreneuriat sociale : http://fr.wikipedia.org/wiki/Entrepreneuriat_social
Sur le social business (anglais) : http://en.wikipedia.org/wiki/Social_business

Danone Communities     17 boulevard Haussmann 75009 Paris, France RCS Contactez-nousParlez-enPlan du siteMentions LégalesF.A.Q.