Traduire cette page

danone.communities : qu'est-ce que c'est?

L'histoire de danone.communities commence en 2005 par la rencontre du Pr.Yunus et de Franck Riboud. Elle s'inscrit dans une démarche d'innovation afin d'accompagner des social businesses à même de répondre à des questions de malnutrition et de pauvreté. Ces entreprises d'un genre nouveau développent des modèles économiques capables de garantir leur autonomie, pour servir durablement leur mission sociale. Sur le terrain, ces projets mobilisent des compétences diverses : la co-construction et l'implication des communautés locales sont au coeur de ces aventures.

A l’origine de danone.communities, il y a une rencontre

Pour danone.communities, tout commence avec la rencontre en novembre 2005 de Franck Riboud, PDG du Groupe Danone et de Muhammad Yunus, fondateur de la Grameen Bank (prix Nobel de la Paix 2006). Les deux hommes se découvrent une même vision du développement des pays pauvres et s’aperçoivent que leurs savoir-faire sont complémentaires. Tout se passe ensuite très vite. Ils décident de jeter les bases d’une entreprise commune : « Grameen Danone Foods ». Celle-ci sera dotée d’un projet original : créer une petite usine de yoghourts au nord du Bangladesh – à Bogra -  avec pour mission de contribuer au développement local et apporter la santé aux populations les plus pauvres du pays. Aujourd’hui, cette micro-usine fonctionne, et d’autres, dans le pays, seront construites sur le même modèle.

 

Learn more

La naissance de la Grameen Bank et le développement du microcrédit

D’origine Bangladaise, le Pr. Muhammad Yunus est docteur en économie de l'université de Vanderbilt University aux États-Unis. En 1972, il retourne au Bangladesh et enseigne à l’université de Chittagong. L'idée du microcrédit lui est venue durant une terrible famine au Bangladesh en 1974. Selon ses mots, « Une terrible famine frappait le pays, et j'ai été saisi d'un vertige, voyant que toutes les théories que j'enseignais n'empêchaient pas les gens de mourir autour de moi ». Il décide alors de s’intéresser au mode de vie précaire des villageois vivant à proximité de l’université. Le prêt accordé de 27$  sans les risques des "prêteurs sur gage" à un groupe de 42 familles leur a permis de créer de menus objets à vendre. Yunus croyait que proposer de tels prêts disponibles à grande échelle pouvait améliorer la condition de pauvreté du monde rural au Bangladesh.

 

Learn more

L’empreinte d’un double projet économique et social, chez Danone

Discours de Marseille, Antoine Riboud, 1972

Marseille, 1972. Antoine Riboud, PDG de Danone et père de Franck Riboud l’actuel PDG, s’avance à la tribune des assises du CNPF (ancêtre du MEDEF). Le discours qu’il va prononcer va faire date.

« La responsabilité de l'entreprise ne s'arrête pas au seuil des usines ou des bureaux. Les emplois qu'elle distribue conditionnent la vie entière des individus. Par l'énergie et les matières premières qu'elle consomme, elle modifie l'aspect de notre planète. Le public se charge de nous rappeler nos responsabilités dans cette société industrielle. (...) La croissance ne devra plus être une fin en soi, mais un outil qui, sans jamais nuire à la qualité de vie, devra au contraire la servir ».

Par ces mots, Antoine Riboud annonce, avec trente ans d’avance, les problématiques de notre époque ; la nécessité d’une utilité sociale de l’entreprise, le développement durable... Par ces mots aussi, il définit les contours de la mission actuelle du Groupe Danone à travers un double projet à vocation économique ET social : apporter la santé, par l’alimentation au plus grand nombre. Les quatre pôles d’activité du groupe Danone (produits laitiers frais, eau minérale, alimentations infantile et médicale) s’inscrivent aujourd’hui en droite ligne dans cette mission dans plus de 120 pays.

Learn more

La malnutrition dans le monde

La malnutrition est un problème qui touche plusieurs milliards de personnes dans le monde. On parle également de dénutrition, qui se traduit par un manque d’énergie causé par des carences en protéines ou micronutriments dans les pays en voie de développement, et de suralimentation et d'obésité, à travers un excès de graisses ou micronutriments spécifiques dans les pays développés (mais également de plus en plus, dans les pays en voie de développement). La malnutrition est la source de 11% des maladies dans le monde. Chaque année, elle tue 3,5 millions d'enfants de moins de cinq ans et porte atteinte au développement mental de centaines de milliers.

Learn more

Apporter la santé par l'alimentation au plus grand nombre

Dans le début des années 2000, le groupe Danone étend son internationalisation dans des pays nettement plus pauvres qu’en Europe. Les problématiques d’accessibilité prix de ses produits se renforcent. Plusieurs initiatives sont conduites, par exemple en Indonésie avec Milkuat et en Afrique du Sud avec Danimals. Un projet de Recherche et Développement avancé, autour de produits aux bénéfices santés élevés et à des coûts réduits, est lancé sous le nom Dream. De nouveaux modèles économiques sont alors à l’étude.

C’est dans l’affirmation de cette mission d’apporter la santé par l’alimentation au plus grand nombre, et donc aussi aux plus pauvres, que le chemin du Groupe Danone va croiser celui de Grameen.

 

Learn more

Le Social Business selon le Pr Yunus

Le réseau de social businesses que danone.communities soutient est directement inspiré de l’action du professeur Muhammad Yunus, Prix Nobel de la Paix 2006. Créateur de la première banque de micro-crédit capable d’agir à grande échelle et de soutenir près de 2,5 millions de personnes pauvres, Muhammad Yunus a très clairement défini ce qu’est le social business et en quoi il se distingue d’une entreprise classique :

  • son activité répond à une cause sociale
  • son activité doit être économiquement rentable pour être durable. Elle doit réussir à couvrir tous ces coûts et ne pas générer de pertes (« non-loss company »)
  • son développement doit permettre aux investisseurs de récupérer leur capital initial et, si possible, dégager des bénéfices. Mais ces bénéfices ne leur sont pas destinés, ils sont réinvestis dans l’activité, afin d’avoir un plus grand impact social. Les actionnaires ne perçoivent donc pas, dans cette logique, de dividende (« no dividend company »).
Learn more

La Co-Construction

Cela dit, les belles idées et les bonnes intentions se heurtent aussi au réel. Plutôt que de prétendre vouloir tout changer, danone.communities tente d’ouvrir une nouvelle voie, montrer un chemin possible vers le développement... en espérant que d’autres le suivent et inventent à leur tour.

L’expérience nous montre, chez danone.communities, qu’il n’est pas simple de monter des projets et les rendre viables dans des pays rongés par la pauvreté, souvent politiquement instables, et faiblement structurés techniquement, juridiquement... danone.communities essaye d’apporter des éléments de réponse fiables, durables, mais il faut comprendre qu’il opère avec ses partenaires entrepreneurs sociaux dans un contexte de pauvreté.

Dans ce contexte, danone.communities agrège autour de l’entrepreneur social des partenaires de premier ordre spécialisés dans leur domaines : ONG, banque de microcrédit, acteurs privés, universités, grandes écoles, et toutes celles et ceux qui veulent faire reculer la pauvreté en apportant leurs compétences.

Learn more
Danone Communities     17 boulevard Haussmann 75009 Paris, France RCS Contact UsFollow UsLegal MentionsSpeak about us !SitemapF.A.Q.